Les priorités de rentrée du sénateur Antoine Karam et les chantiers à venir

A l’occasion de cette rentrée de septembre, outremers360 a choisi de donner la parole à tous les parlementaires des Outre-mer, afin qu’ils puissent dire ce que sont leurs priorités et leurs attentes pour cette dernière année de législature et à quelques mois de l’élection présidentielle. Nous les avons interrogés. Voici donc leurs éléments de réponse, qui sont autant de regards sur les Collectivités ultramarines portés par celles et ceux qui les représentent à l’Assemblée nationale et au Sénat. On commence aujourd’hui par le Sénateur socialiste de Guyane, Antoine Karam qui nous fait part des priorités et des chantiers à venir.

Le point sur votre mandat et vos chantiers prioritaires en cours

Elu en 2014, j’ai entrepris plusieurs chantiers, dont certains ont déjà connu des avancées.

La fin du rappel de vaccin contre la fièvre jaune en Guyane, la modulation des règles de construction pour les équipements publics et les logements sociaux, la préservation des intérêts ultramarins et plus particulièrement guyanais dans la loi biodiversité sont autant de dossiers sur lesquels nous avons obtenu, avec les autres parlementaires guyanais, de beaux succès ces derniers mois.

Par ailleurs, si pour certains la campagne présidentielle a déjà commencé, nous avons en Guyane d’importants sujets à traiter avant de penser aux échéances électorales. D’abord et c’est notre grande priorité, le Pacte d’avenir, sur lequel nous menons actuellement un travail important. Parallèlement, je prépare différents textes qui seront prochainement débattus au Sénat. Parmi ceux-là, figurent notamment le projet loi relatif à l’égalité réelle qui s’annonce comme le grand rendez-vous législatif de ce quinquennat pour nos outre-mer.

Votre calendrier personnel pour cette fin de législature

Le calendrier de ces prochaines semaines s’avère chargé.

D’abord, avec le Pacte d’Avenir pour la Guyane. Nous discutons actuellement de son contenu entre élus, nous devrons ensuite négocier et finaliser l’accord avec le gouvernement.

Ensuite, en matière de santé, je reste attentif au devenir du CHAR de Cayenne. Les élus se sont beaucoup mobilisés sur ce dossier ces derniers mois mais je souhaite accompagner l’administration provisoire et les syndicats dans la formalisation d’un projet d’investissement ambitieux qui remette cet hôpital sur de bons rails. Par ailleurs, en cette période de rentrée, je me rends disponible pour les syndicats et le rectorat afin de trouver des solutions aux problèmes récurrents que nous rencontrons chaque année.

Enfin, je vais reprendre mon activité parlementaire au Sénat avec plusieurs textes importants ces prochains mois : le projet de loi Egalité-Citoyenneté, le projet de loi de finances 2017 et le projet de loi Egalité Réelle.

Laisser un commentaire

  • .alignleft { float:left !important; margin-right :15 px !important; } .alignright { float:right !important; margin-left:15 px !important; }