Etude sur le foncier dans les outre-mer

Cette semaine, la délégation sénatoriale aux outre-mer a lancé une étude sur le foncier dans les outre-mer, en particulier sur les conflits d’usage et outils de planification.

Je suis rapporteur de la délégation pour ce travail avec mes collègues sénateurs Thani Mohamed Soilihi et Daniel Gremillet.

Cette étude prévoit une série d’auditions dans les territoires, y compris en Guyane où, nous le savons tous, le foncier est un sujet primordial sur lequel nous devons parvenir à libérer des espaces au profit des guyanais.

Ce jeudi, nous avons ainsi auditionné M. Laurent Girometti, Directeur de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer et Ministère du logement et de l’habitat durable) et M. Alain Joly, Délégué ministériel aux outre-mer (Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt), accompagné de Mme Agnès Desoindre, en charge de la préservation du foncier agricole, et de M. Olivier Boucly, en charge du dossiers SAFER.

Nous consulterons ensuite les acteurs locaux pour confronter les positions de chacun et formuler des propositions efficaces.

Laisser un commentaire

  • .alignleft { float:left !important; margin-right :15 px !important; } .alignright { float:right !important; margin-left:15 px !important; }