Congrès des élus : un appel solennel à la raison

Mardi 14 novembre, les élus de Guyane étaient réunis en Congrès, pour débattre sur le projet de société issu des travaux de la commission ad hoc et l’avenir statutaire de la Guyane.

A cette occasion, j’ai défendu une prise de position claire du Congrès pour fixer le cap d’une autonomie politique et administrative accrue.

Cependant, considérant les améliorations à apporter sur le Projet Guyane, j’ai appelé à la raison pour prendre le temps de finaliser un projet à la hauteur de l’évolution statutaire que nous souhaitons tous pour le pays Guyane.

Le Congrès a finalement adopté à l’unanimité une résolution proposant :
– que la CTG saisisse le gouvernement pour un statut « sui generis » sur la base du Projet Guyane amendé;
– la mise en place d’un groupe de travail assisté par une assistance à maitrise d’ouvrage pour accompagner la nouvelle commission;
– un Congrès exceptionnel avant la fin du premier semestre 2020 ainsi qu’un état des lieux en assemblée tous les deux mois pour montrer l’avancement des travaux

Laisser un commentaire

  • .alignleft { float:left !important; margin-right :15 px !important; } .alignright { float:right !important; margin-left:15 px !important; }