Rencontre avec Robert BADINTER

En ce jour de commémoration de l’abolition de la peine de mort, j’ai eu l’honneur de rencontrer M. Robert BADINTER.

Ce grand homme qui, au-delà de ce geste fort de l’histoire, a également supprimé la sinistre Cour de Sûreté de l’Etat, tribunal d’exception destiné à sanctionner les prisonniers politiques de l’époque.

Rappelons-nous les dates de décembre 1974 et d’avril 1980 qui marquèrent si durement certains de nos compatriotes guyanais dévoués à leur cause.

.alignleft { float:left !important; margin-right :15 px !important; } .alignright { float:right !important; margin-left:15 px !important; }