img-2037

Disparition d’Elie BREME

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon ami, Elie Brème.

Professeur aimé de tous, il était l’une des figures emblématiques du mouvement de novembre 1996 pour la création d’un rectorat en Guyane.

Passionné d’histoire et spécialiste de l’Amérique Latine, il a toujours défendu, avec le caractère qu’on lui connaissait, l’idée d’une Guyane libre et souveraine.

Je me souviens encore ému de notre dernière conversation, il y a quelques semaines pendant les événements de mars 2017, il m’avait fait part de ses encouragements les plus vigoureux pour le mouvement social.

Je l’appelais le « grand frère », il nous manquera.

.alignleft { float:left !important; margin-right :15 px !important; } .alignright { float:right !important; margin-left:15 px !important; }