Mon appel à Olivier Véran pour l’installation d’une unité médicale de campagne à Saint-Georges de l’Oyapock

Ce jeudi 14 mai, lors d’une audition de la Ministre des Outre-mer, Annick GIRARDIN, j’ai souhaité l’alerter sur l’impérieuse nécessité d’anticiper l’amplification attendue du foyer de contagion qui sévit actuellement dans la commune de Saint-Georges de l’Oyapock.

Le caractère transfrontalier de ce cluster et la grande porosité de notre frontière avec le Brésil commandent à mon sens une réflexion plus large qui pourrait trouver une réponse dans la mise en place d’une unité médicale de campagne comparable à celle déployée dans la région Grand Est.

A ce titre, J’ai demandé au Ministre de la Santé, Olivier Véran, d’apporter des réponses sur la situation sanitaire de Saint-Georges ainsi que sur l’opportunité d’y installer une unité médicale de campagne susceptible de répondre à la propagation attendue de l’épidémie.

Courrier_M. OLivier Veran - Situation à Saint-Georges de l'Oyapock

Covid-19 : Quelle méthode pour la réouverture de nos établissements scolaires ?

Dans son allocution du 14 avril 2020, Emmanuel Macron a annoncé que les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriront « progressivement » à partir du 11 mai prochain.

Nous le savons, le Ministre Jean-Michel BLANQUER l’ayant lui-même indiqué, tous les établissements scolaires ne seront pas ouverts à cette date a fortiori en Guyane où l’épidémie du COVID-19 se trouve à un stade nettement moins avancé que dans l’hexagone.

C’est la raison pour laquelle, j’ai écrit officiellement au Recteur de Guyane afin de lui demander selon quelle méthodologie et échéancier la reprise des cours s’opérerait en Guyane.

Courrier_ Recteur - Covid-19 réouverture des écoles

Communiqué : les sénateurs guyanais mobilisés pour surmonter la crise du COVID-19

Alors que la Guyane entame sa troisième semaine de confinement, Georges PATIENT et moi-même nous sommes entretenus avec la Ministre des outre-mer en présence des autres parlementaire sur le dispositif sanitaire déployé ainsi que les mesures d’accompagnement prises par le gouvernement et les services de l’Etat pour surmonter la crise sanitaire du COVID-19.

Notre communiqué de presse ci-dessous :

Communiqué - Antoine Karam et Georges Patient mobilisés dans la crise

Crise sanitaire : mon échange avec Annick Girardin sur le risque de pénurie alimentaire dans les communes du Maroni

Dans le contexte de crise sanitaire que nous connaissons, j’ai souhaité interpeller la Ministre des Outre-mer afin de l’alerter sur le risque de pénurie alimentaire dans les communes du Haut-Maroni.
Je lui ai demandé un soutien fort du gouvernement aux solutions envisagées localement par les élus et la Préfecture, y compris celles mobilisant les moyens de l’armée.
En réponse, la Ministre m’a assuré de l’implication totale des services de l’Etat quant à la situation du Haut-Maroni. Elle m’a également confirmé la mobilisation d’un avion-cargo pour l’approvisionnement en denrées alimentaires.
Mon courrier du 23 mars 2020 à Annick GIRARDIN : 
Le courrier de réponse du 3 avril 2020 de la Ministre des outre-mer :